Anthropoid

anthropoid

Arrêtons-nous aujourd’hui pour parler d’un film que j’ai attendu pendant longtemps, et que j’ai enfin eu l’occasion de voir. On va parler de guerre et d’acteurs cools, let’s go !

Ce film nous fait vivre un épisode important de la seconde guerre mondiale : celui de la tentative d’assassinat d’Heydrich. En 1942, au cœur de la Tchécoslovaquie sous occupation allemande, deux soldats Jan Kubiš et Josef Gabcik sont engagés pour mener à bien l’opération « Anthropoid ».

Le film est réalisé par Sean Ellis, dont je n’avais encore vu aucun film, chose à laquelle je dois remédier. Au casting, on retrouve Cillian Murphy, Jamie Dornan – celui qui joue Christian Grey si si – et Charlotte Le Bon.

C’est un film que j’ai attendu un moment puisque sur le papier, il m’intéressait déjà. Je ne vous précise plus quels sont mes genres de films préférés. Je ne me suis pas renseignée sur l’épisode historique volontairement. Habituellement, je fais l’inverse : mais cette fois, j’ai voulu me laisser une totale surprise. L’opération militaire mise en scène dans le film m’était totalement inconnue, alors qu’elle touche quand même Heydrich une figure importante du Troisième Reich ! Mais que faisait mon professeur d’histoire !?

J’avais une certaine crainte concernant le film, je ne doutais pas qu’il allait être agréable à regarder mais j’avais peur qu’il ne soit pas mémorable. En effet, beaucoup de films sur la seconde guerre mondiale sortent, et sont en majorité bien mais sans plus. Ça devient difficile de dépasser ou d’égaler les classiques du genre. J’étais inquiète de retrouver une construction classique mais le film se détache bien de tout ça.

« Anthropoid » dure deux heures ce qui peut en rebuter certains, mais elles sont très bien exploitées. L’histoire est découpée en deux parties d’environ une heure chacune. La première met en place le contexte, les personnages, les enjeux et se déroule dans la phase de préparation de l’opération. La seconde partie laisse place à l’action, mais je ne vous en dis pas plus. Le film progresse en crescendo installant peu à peu sa tension pour finir en apothéose.

tumblr_ofbqgjkxvk1v4a8wfo1_1280.png

En dehors de l’opération militaire, on suit brièvement les histoires d’amour de nos deux soldats. C’est en toile de fond et ça ne prend pas le pas sur l’histoire principale. La romance ne parasite pas du tout le film et sert même à l’intrigue. Que du positif donc !

Josef Gabcik est joué par Cillian Murphy, dont je connaissais déjà les talents par plusieurs films mais surtout grâce à « Peaky Blinders ». C’est un acteur que j’apprécie fortement, et il ne m’a pas déçu dans ce film. Le second soldat, Jan Kubiš, est lui interprété par Jamie Dornan. J’avoue avoir été un peu surprise puisque que c’est un acteur que je ne connaissais que par « Cinquante nuances de Grey » et autant dire qu’en ayant expédié le film en 20 minutes, je ne connaissais pas du tout cet acteur. Et, au final, c’est une bonne surprise ! Je l’ai trouvé très crédible, d’autant que son personnage me semble plus travaillé que celui de son coéquipier. En plus de se battre contre la mort, le personnage est surtout confronté à sa peur de mourir. Le personnage interprété par Charlotte Le Bon est assez sympathique, quoi que très peu présente à l’écran. Enfin, je note la présence d’Harry Lloyd dans le rôle d’Adolf Opálka – un compatriote résistant – que j’ai trouvé très bon.

J’ai trouvé les plans du film vraiment très beaux. La dernière scène m’a vraiment marqué mais je vous laisse le plaisir de la découvrir par vous-même. En dehors de ça, les images sont parfois choquantes, mais il faut s’y attendre dans ce genre de film !

En bref, c’est un film que j’ai réellement apprécié. Certains lui reproche d’en faire trop – surtout sur la fin – mais je suis allée me renseigner sur les véritables événements et il semble que le film soit très fidèle.

Beaucoup le rapproche avec « Walkyrie » ; honnêtement même si les deux missions se ressemble puisque il est question d’assassiner un haut dignitaire nazi, j’ai préféré « Anthropoid » sans doute pour sa mise en scène et son casting. Personnellement, il me rappelle le film « Max Manus : Mission sabotage » qui, malgré son titre de mauvais film d’espionnage, s’en sort bien. Dans ce film, on en apprend plus sur la résistance norvégienne et même si les enjeux de celle-ci sont moins fort que dans « Anthropoid » : le film reste très agréable à voir.

tumblr_o7ub855eMP1qci1qdo4_1280.jpgMerci à Lisa pour la correction.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s